Dans chaque pays, les entrées et sorties des personnes sont régies par des lois et règlements. La protection du territoire national est devenue une priorité pour chaque gouvernement à cause de la ruée des clandestins. En général, aucune personne ne peut franchir le territoire d’une nation sans l’approbation des entités compétentes. Ces dernières sont également chargées d’effectuer le-dit « examen de citoyenneté canadienne » dans le pays.

Présentation de l’IRCC

L’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada ou IRCC est l’organe fédéral qui gère les entrées des personnes dans ce pays. D’une part, elle aide tout individu désireux à s’installer au Canada dans les procédures à suivre. Pour ce faire, cette institution applique la loi sur l’immigration et la protection des réfugiés. D’autre part, seul ce ministère a la faculté d’octroyer la citoyenneté canadienne aux immigrés. Cela est stipulé dans la loi sur la citoyenneté. Mais avant d’être des Canadiens, ces immigrants doivent procéder à une demande et faire un examen de citoyenneté canadienneтак .

Rôle de l’IRCC dans la citoyenneté canadienne

Après leur installation, beaucoup de personnes veulent y rester et jouir de la citoyenneté canadienne. Cependant, les conditions requises et les procédures à suivre ne sont pas faciles à réaliser. Au Canada, les bureaux de l’IRCC sont mis en place afin de les diriger et de les conseiller. Il est à noter que chaque bureau possède sa propre attribution. Par exemple, c’est le Centre de Traitement des Demandes (CTD) à Sydney qui traite les demandes de citoyenneté. Cependant, ces bureaux sont accessibles au public seulement par rendez-vous. Les demandes sont alors envoyées par correspondance et c’est le bureau qui préviendra pour communiquer la date.