Si pour une raison quelconque vous êtes forcé de repartir dans votre pays natal pendant 6 mois, à votre retour au Canada, vous pouvez passer le test de citoyenneté canadienne sous certaines conditions.

Comment savoir lorsqu’on est éligible au test de citoyenneté canadienne ?

Il ne s’avère pas futile de rappeler que pour être éligible au test de citoyenneté canadienne, vous devriez avoir vécu au Canada au moins trois années sur les 4 dernières qui précèdent la soumission de la demande de citoyenneté. Cette durée est l’équivalent de 1095 jours.

Les commissions en charge de l’attribution de la citoyenneté prennent en compte pour le calcul les 4 dernières années. Pour ainsi dire, les jours cumulés avant l’obtention de la carte de résident permanent ne comptent que pour des demi-jours. Ainsi, si vous avez obtenu vote carte de résident permanent au cours des 4 dernières années, et que vous vous êtes absentés pendant 6 mois, en principe, vous devriez être éligible au test de citoyenneté.

Si vous n’avez pas pu compléter les 1095 jours de présence physique sur le sol canadien, votre cas va être pris en main par un juge de la citoyenneté. Ce sera à lui de déterminer si le nombre de jours passés au Canada est suffisant ou non pour passer l’examen.

À titre de précision, le temps passé en prison à purger une peine judiciaire n’est pas pris en compte dans le cumul des jours.