La nationalité canadienne est obtenue à la naissance sur le sol canadien ou bien à l’étranger lorsqu’un des parents est au moins de nationalité canadienne. Cependant, elle peut également être accordée aux résidents permanents qui habitent le Canada depuis au moins 4 ans sur les 6 dernières années qui ont précédé le dépôt de la demande et qui ont réussi l’examen de citoyenneté canadienne.

Les conditions à respecter pour se présenter à l’examen de citoyenneté canadienne

Bien entendu, les résidents permanents qui souhaitent se présenter à l’examen de citoyenneté canadienne doivent répondre aux conditions énoncées ci-dessous :

  •      Le demandeur doit être âgé de 18 ans au moins. Un mineur ne peut passer l’examen sans l’accord et la signature de ses parents.
  •      Le demandeur doit être titulaire du statut de résident permanent.
  •      Le demandeur doit avoir vécu au Canada pendant un minimum de 1095 jours au cours des 5 années qui ont précédé sa demande.
  •      Le demandeur doit avoir des connaissances suffisantes du français et de l’anglais.
  •      Le demandeur n’est pas un criminel de guerre recherché par Interpol.

L’obtention de la citoyenneté canadienne ouvre droit à plusieurs avantages. Dès lors, le résident permanent n’est plus considéré comme tel, mais comme un Canadien à part entier. Il bénéficiera désormais des mêmes privilèges que le natif, notamment en termes de travail d’abord et de mobilité ensuite. Il sera également soumis à toutes les lois et à toutes les règles qui sont attachées à cette nationalité.