Les critères exigés afin de pouvoir effectuer une demande de citoyenneté ont été renforcés. Par conséquent, seuls les demandeurs qui remplissent ces exigences, peuvent passer un examen de la citoyenneté canadienne. Ce n’est pas une chose facile. Ainsi, il faut bien se préparer avant de le passer et de le réussir. Cependant, le périple pour devenir un citoyen canadien n’est pas encore terminé après cette épreuve.

Dans le cas d’un échec

Les résultats de l’examen sont informés au candidat le jour même. Malgré le fait qu’il s’est bien préparé, il arrive qu’il ne soit pas retenu après l’examen de la citoyenneté canadienne. Heureusement, le demandeur a d’autres opportunités afin de se rattraper. Pour cela, une nouvelle convocation lui sera remise dans les 4 à 8 semaines suivant son premier examen. Durant ce temps, il pourra étudier davantage et corriger ses erreurs afin de réussir le deuxième. Pour des raisons particulières, s’il échoue encore une fois, il devra alors passer un entrevu avec un responsable de la citoyenneté.

Après une réussite

Si le candidat a obtenu la note nécessaire et répond à toutes les autres exigences, il sera invité par le personnel de la Citoyenneté et Immigration Canada ou CIC à prêter serment de citoyenneté. Pour cela, il recevra un avis de convocation dans les 4 à 6 semaines après sa réussite. L’avis contient la date et l’heure de la cérémonie ainsi que le lieu où elle se déroulera et les documents que le candidat doit obligatoirement apporter.