Séjourner dans plusieurs pays (France, Royaume-Uni, États-Unis…) sans visa fait partie des avantages accordés internationalement aux citoyens canadiens. Il n’est donc pas étonnant de rencontrer plusieurs milliers de personnes, solliciter la nationalité canadienne. Dans la pratique, il n’existe que deux manières d’acquérir la citoyenneté canadienne : soit par naissance, soit par naturalisation.

Revendication de la citoyenneté canadienne par la naissance

La législation a fixé que toute personne née sur le sol canadien est d’office considérée comme ayant la nationalité canadienne. Cette disposition exclut toutefois le personnel d’ambassades. Une deuxième condition est à vérifier. Au moins, un des deux parents est de nationalité canadienne, et celui-ci ne doit pas être un parent adoptif.

Revendication de la citoyenneté canadienne par naturalisation

Pour les personnes qui ne seraient pas nées sur le sol canadien, il existe une autre façon de revendiquer la citoyenneté canadienne. La naturalisation a été mise en place pour les personnes résidentes au Canada de manière durable, mais qui sont soumises à certaines restrictions, du fait qu’elles ne soient pas citoyennes canadiennes. Comme le statut de citoyen canadien acquis à la naissance pour revendiquer une naturalisation, il faut satisfaire certaines conditions. En premier lieu, le candidat doit être âgé de 18 ans au minimum. En second lieu, la personne doit maitriser une des langues officielles du Canada. La troisième condition est que le demandeur doit être un résident permanent du Canada. En dernier lieu, la personne doit disposer d’une bonne connaissance du  pays.  (un examen de citoyenneté doit être réussi). Évidemment, les personnes condamnées pour crime ne pourront revendiquer la citoyenneté canadienne par naturalisation. Il faut remarquer que le Canada autorise la possession d’une double nationalité. Néanmoins, il appartient au demandeur de vérifier si la nationalité canadienne qu’il revendique est compatible avec la citoyenneté qu’il dispose déjà. La citoyenneté n’est acquise qu’après avoir passé le test pratique, et après avoir prononcé le serment d’allégeance durant la cérémonie de la citoyenneté.