Depuis longtemps, le Canada est considéré comme une destination au meilleur accueil pour les immigrants. Cela procure pour eux une possibilité d’obtenir la citoyenneté canadienne, et devenir un résident permanent à part entière. Après avoir réussi toutes les étapes de l’immigration et que la demande est approuvée par le gouvernement canadien, les nouveaux arrivants doivent prêter serment pour exprimer sa loyauté envers la souveraine, lors de la cérémonie de citoyenneté. Ce serment est un signe d’engagement au respect des lois, des responsabilités et des obligations de citoyen canadien.

Quand se déroule le serment de citoyenneté canadienne ?

Tous les immigrants loyaux sont toujours les bienvenus au Canada. Avoir la citoyenneté canadienne signifie que le demandeur a rempli toutes les exigences prévues par la loi pour devenir un vrai citoyen canadien. Par ailleurs, toute personne qui veut intégrer dans ce cercle familial canadien doit suivre la noble tradition de leur monarchie constitutionnelle. Après avoir réussi le test et l’entrevue auprès du juge de citoyenneté, l’immigrant sera convié à la cérémonie de citoyenneté, afin de valider son statut de citoyen canadien à part entière. Il sera accueilli parmi les leurs. Ainsi, il bénéficiera tous ses droits et respectera les responsabilités liées à la citoyenneté canadienne.

Le serment lors de la cérémonie de citoyenneté canadienne.

Dans la monarchie constitutionnelle canadienne, tous les citoyens doivent jurer fidélité à la souveraine, représentant à la fois, le pays, la constitution et le drapeau. Lors de la cérémonie de citoyenneté canadienne, les nouveaux arrivants prêtent serment d’allégeance au Canada, et chantera l’hymne national (en anglais ou en français) devant un juge de citoyenneté. Voici le serment de citoyenneté canadienne : « Je jure solennellement que je serai fidèle et porterais sincère allégeance à Sa Majesté la Reine Élisabeth II, Reine du Canada, à ses héritiers et successeurs, que j’observerai fidèlement les lois du Canada et que je remplirai loyalement mes obligations de citoyen canadien. »