Un examen est imposé par le Canada aux résidents permanents qui souhaitent obtenir la nationalité. Appelé test de citoyenneté canadienne, cet examen peut se présenter sous différentes formes. Il peut, soit être écrit ou sous forme d’une audience devant un agent de la citoyenneté. Contrairement aux idées reçues, tous les résidents permanents ne réussissent pas à cet examen en raison d’une demande complexe.

Qu’est-ce qu’une demande complexe ?

Certaines demandes sont qualifiées de complexes pour diverses raisons.

  •      Une demande est appelée complexe lorsqu’un résident permanent a manqué un examen écrit ou une audience devant un juge de la citoyenneté.
  •      Une demande est appelée complexe lorsque le candidat a demandé à modifier ses renseignements personnels, comme son nom, sa date de naissance ou sa désignation du sexe.
  •      Une demande est appelée complexe lorsque le résident permanent est sommé de fournir des documents supplémentaires comme ses documents sur la résidence et ses empreintes digitales.
  •      Une demande est appelée complexe lorsque le candidat est tenu de se présenter à une autre audition après celle qu’il a passé.

La demande de citoyenneté est aussi considérée comme complexe si le résident permanent a échoué à son test de citoyenneté canadienne ou s’il n’a pas satisfait aux exigences linguistiques mentionnées dans le CLB ou CLNC.

Lorsqu’une demande est complexe, le résident permanent est appelé à se présenter devant un juge de la citoyenneté. À l’issu de cette audience, il sera informé de la décision du juge et des procédures qu’il devra suivre pour régulariser sa situation.