Toute personne désirant obtenir une nationalité canadienne doit passer un test de citoyenneté canadienne. Cet examen concerne tout candidat dont l’âge est compris entre 18 et 54 ans lors de la présentation de sa demande. Les personnes dépassant cette tranche d’âge lors du dépôt de candidature ont la chance d’en être dispensées.

Se préparer à devenir un citoyen canadien

Un avis de convocation est envoyé à chaque candidat dans lequel la date et l’heure de l’examen sont fixées. Ce dernier dispose de 30 jours pour confirmer sa candidature suite à cet avis. Tout cas de non-disponibilité doit être joint d’une lettre justificative valable pour obtenir une autre date d’examen. Dans le cas contraire, le candidat devra tout refaire depuis le début.

Le sujet de l’examen s’oriente essentiellement autour du Canada à savoir :

– La démocratie

– Les chartes régissant la citoyenneté

– L’histoire et la politique du pays

– La géographie du lieu

Habituellement, les candidats sont conviés à un examen écrit, cependant, il est probable que ce dernier soit remplacé par une entrevue avec un agent de citoyenneté canadienne.

Échouer à son examen

En cas d’échec lors d’un premier test de citoyenneté canadienne, un candidat satisfaisant les exigences relatives aura la chance de passer un second examen. S’il échoue de nouveau, il sera confronté à un agent de citoyenneté pour un examen oral avant que sa candidature ne soit complètement refusée.

Pour mieux comprendre les préparatifs à l’examen, il est indispensable de lire ce guide officiel.